Les températures élevées des deux précédentes semaines ont certainement provoqué des brûlures de bractées du capitule (photo de gauche) et/ou des grillures sur feuilles. Ce sont des coups de soleil. Pas des symptômes de phomopsis ou de verticillium. Aucune inquiétude donc à avoir donc du moment que vos pieds ont encore du vert pour réaliser l’activité photosynthétique.

Vous pouvez aussi observer le jaunissement des feuilles du bas, dû à la sénescence naturelle, qui est occasionné par le manque d’eau de ces derniers jours.
Là encore, pas d’inquiétude à avoir. Le tournesol est une culture adaptée à des situations de sécheresse et de sols pauvres.

Et, bonne nouvelle, lorsque l’humidité ambiante est faible le risque de développement du sclerotinia du capitule l’est aussi.