Le saviez-vous ?

Dans une de ses publications, l’AGPM évalue à 80 millions de tonnes la quantité de CO2 captée en 2019 par le maïs français. Passée la récolte, ce sont 8 millions de tonnes de CO2 qui se retrouveront dans le sol sous forme de carbone humifié.