Jérôme est installé en Gaec depuis janvier 2017 à Saint-Pierre-des-Nids (53). Associé avec sa mère, ils sont deux pour 70 vaches laitières à 9 500 kg de lait, 210 ha de SAU dont 50 ha de maïs et 50 ha de blé.

Sur leur exploitation, ils poursuivent deux objectifs : atteindre l’autonomie et faire baisser leur charge de travail. « Nous n’avons pas de DAC. Pour les laitières, c’est ration complète à l’auge. Comme l’ensilage de maïs est la base de leur ration, on recherchait un maïs qui soit le plus riche possible en énergie pour diminuer notre charge de travail, et diminuer le coût de la ration », explique Jérôme. m3 et Jérôme étaient donc faits pour se rencontrer.

« Aujourd’hui, m3 représente 30 % de ma sole maïs fourrage. Il répond à notre besoin en énergie, et c’est le bon choix variétal pour nos sols. On est dans des zones froides, on a donc besoin de variétés avec une bonne implantation et une bonne vigueur de départ pour couvrir rapidement le sol et être tranquille niveau salissement », ajoute Jérôme. « En plus, comme le maïs est exploité sur des terres hétérogènes, m3 nous facilite vraiment la vie. Grâce à sa souplesse, il nous permet d’avoir une seule date de récolte pour tout récolter le même jour ».

En savoir plus sur m3