Sem’Expert est conçu pour que chaque parcelle soit la plus rentable possible. Un des leviers consiste à éviter que les phases sensibles comme la programmation et la floraison aient lieu durant les périodes de fortes chaleurs et de forts stress hydriques. C’est notamment pour cela que nous recommandons de semer le plus tôt possible.

Ici, deux photos de P0937 semé avec 1 mois d’intervalle, à chaque fois dans des conditions optimales, à Saint-Pierre-de-Chandieu (69) : le 26 février et le 26 mars.

Les conditions difficiles du mois de mai, n’ont pas permis un développement foliaire important. Pour la plante du 26 février, on observe des entre-nœuds courts, favorables à une bonne tenue de tige et le développement racinaire très important permettra une meilleure tolérance au stress hydrique.