En 2018, le FIT Services avait mis en évidence deux zones de potentiel dans cette parcelle de 9,26 ha à Saint-Germain-sur-Renom dans l’Ain. Cette année, l’exploitant a décidé de tirer parti de cette nouvelle donnée parcellaire en modulant la densité de semis en fonction des potentiels. Il a utilisé un semoir de précision.

Les zones de gravier sont en violet. Leur potentiel est moyen donc la densité a été réduite à 78 000 gr/ha. Les analyses FIT Services ont montré que les deux zones vertes avaient le meilleur potentiel de la parcelle, donc la densité de semis a été augmentée à 94 000 gr/ha.  Au centre, une bande témoin a été conservée sans modulation à 86 000 gr/ha. Des pesées seront réalisées à la récolte pour valider l’intérêt de la modulation. Pour cette raison, toute la parcelle a été « starterisée » de façon uniforme avec du DAP.

Pour mettre toutes les chances de son côté, l’agriculteur a choisi son hybride P0312 en qualité Premium.