Vous allez bientôt semer, les semences Pioneer sont prêtes et vous allez préparer le lit de semence, mais avez-vous pensé à vérifier que vos sols étaient correctement ressuyés ?

Car en travaillant sur un sol mal ressuyé, vous risquer de le compacter, ce qui entraine une réduction de la porosité et de l’aération du sol et diminue sa vitesse de drainage ainsi que la disponibilité de l’air et de l’eau.Implanter sur un sol compacté, c’est limiter la profondeur d’enracinement, l’accès à l’eau, l’absorption des éléments nutritifs du sol et l’efficacité de l’eau pluviale et d’irrigation.

Et c’est là que votre amie la bêche intervient : arpentez vos parcelles muni d’une bêche et prélevez des blocs sur 30-40 cm environ. Un sol est ressuyé quand la terre s’émiette sans lisser : si le bloc de terre prélevé s’émiette en tombant par terre, c’est bon.Vous saurez ainsi dans quel ordre travailler vos parcelles et quand, sans risquer d’entamer leur potentiel.

beche1
beche2