Eric Chareyre, exploitant à Vaunaveys-la-rochette (26), a semé lundi 24 février. Un Sem’Expert Dry sur une parcelle sablo-limoneuse (IPSH 5) salie par trop de ray-grass résistants. Dix ans de rotation blé/orge, ça ne pardonne pas !

C’est la deuxième année consécutive qu’il fait un Sem’Expert Dry dans cette parcelle. Eric l’avait essayé l’année dernière pour allonger sa rotation et nettoyer sa parcelle ; mais devant les 67 q/ha à 15,5 % H2O récoltés l’année dernière, il a préféré implanter un couvert de féverole cet hiver pour refaire du Sem’Expert Dry. Décision qui correspondait d’ailleurs à son objectif de diminuer ses surfaces en blé pour simplifier ses rotations.

Cette année, Eric Chareyre vise 80 q/ha. Il ne change pas sa conduite de l’année passée ni ne densifie le semis. Par contre, il a décidé avec son agent Pioneer d’avancer la date de semis pour viser une floraison début juin, avant les fortes chaleurs, et ainsi sécuriser les phases sensibles. En 2019, Eric avait semé fin mars.