Les semis de maïs ont démarré en mars cette année dans les vallées de la Dronne, dans le Blayais et dans les sables et argiles du Médoc.

Pioneer a conçu le pilotage Sem’Expert notamment pour que les stades critiques de la programmation et de la floraison aient lieu avant les périodes de stress des fortes chaleurs de l’été. Ce qui passe par un semis précoce et l’adaptation du bon hybride à la bonne parcelle pour répondre à chaque objectif.

Suivre les recommandations Sem’Expert, surtout la date de semis même si elle semble précoce, c’est mettre toutes les chances de son côté pour optimiser sa marge/ha en augmentant le rendement et/ou en diminuant le taux d’humidité.