Deuxième année consécutive de Sem’Expert Dry pour un exploitant dans le Cher (18). Sur un sol argilo-calcaire profond, il avait un gros problème de vulpins et avait décidé d’arrêter le colza. Il lui fallait donc trouver une nouvelle tête d’assolement. Ce fût le Sem’Expert Dry.

Cette année, il a semé entre le 10 et le 13 avril 73 000 pieds/ha avec 60 cm d’écartement pour incorporer un engrais starter 16-32, quand l’année dernière il avait semé à 40 cm mais sans starter. Avec les sécheresses de 2019 et les manques d’eau (il n’est pas irrigué), il avait quand même réussi à sortir 38 q/ha, ce qui l’avait plutôt satisfait vu les résultats de la zone.

Cette année, c’est aussi la première fois qu’il teste le traitement de semences LumiGEN, en standard sur toutes les semences Pioneer. L’agriculteur a pu observer un beau chevelu racinaire qui lui laisse entrevoir de belles perspectives.