Henri Marian est exploitant à Paulhac (31). Confronté à des flores difficiles – xanthium, datura, ray grass résistant – et à des problèmes de ravageurs – dégâts d’oiseaux au semis puis dégâts de gibier – il est dans une démarche de réduction de ses surfaces de tournesol au profit du maïs.

Il a donc choisi d’essayer le maïs Sem’Expert Dry. « Ça coûte plus cher en intrants que le tournesol, mais on fait une aussi bonne marge. Et le désherbage de la parcelle avant le maïs est efficace sur le ray-grass », explique M. Marian.

Le 19 septembre, l’ETA Agri-Multiservices a organisé en partenariat avec Pioneer et l’EDT31 une journée « récolte en direct ». Une douzaine de fermes étaient présentes pour découvrir le maïs Sem’Expert Dry et évaluer sa rentabilité en assistant à la pesée en direct. Tandis que l’ETA faisait une démonstration de récolte avec deux nouveaux cueilleurs à maïs.

Henri Marian était plutôt satisfait de son choix et de l’accompagnement Pioneer. Il n’a pas pesé ses bennes et a pu directement stocker sur sa ferme, car sa récolte était à la norme et ne nécessitait donc pas de séchage. Mais en plein cœur parcelle, nous avons relevé jusqu’à 90 q/ha.