Sélection tournesol

Protector®
Pour une gestion durable des pathogènes

Culture :
  • Tournesol

La campagne 2020 a vu émerger de nouvelles attaques de mildiou menaçant les meilleures innovations génétiques en tournesol. Face à cette problématique sanitaire, et à toutes les autres (Phomopsis, Orobanche, Verticillium), Pioneer met son expertise à votre service dans le cadre de son offre Protector. Diagnostic de votre parcelle, pilotage de votre culture ou adaptation de votre rotation, votre référent Pioneer est là pour vous aider à affronter le risque sanitaire et vous soutenir dans votre choix d’une culture aux nombreux atouts. En plus de cet accompagnement agronomique, l’offre Protector, c’est un choix complet d’hybrides et une implantation en toute sécurité grâce à un traitement de semences haute performance, LumiGEN™, associant le fongicide le plus efficace du marché à un biofertilisant unique.

Sur les parcelles à risque pression mildiou importante, Pioneer propose la nouvelle offre LumiGEN PREMIUM Tournesol. Solution unique en traitement de semences, elle incorpore un package fongicide renforcé avec LumisenaTM, nouveau fongicide anti-mildiou, efficace sur les races identifiées sur le territoire ainsi que les nouvelles mutations, et un biofertilisant nouvelle génération : Lumibio OptimaTM.
LumiGEN PREMIUM Tournesol vous propose les meilleures technologies et innovations disponibles pour gérer votre risque à l’implantation.

 

AVIS de vos régions

Chez Philippe et Steven à Villeneuve (01)

« Nous avons fait une marge brute de 1 086 €/ha avec un oléique Protector que nous avons implanté sur une bonne parcelle non irriguée de 7,5 ha », expliquent Philippe et Steven. « Nous avons pris l’habitude, en travaillant avec notre référent Pioneer, de semer tôt pour sécuriser la floraison en esquivant les fortes chaleurs :
le 11 avril pour cette parcelle. Nous avons récolté 40 q/ha à 7,9 % d’humidité le 9 septembre, car aucune maladie ne nous a obligés à récolter plus tôt. Les tournesols étaient encore très verts, ce qui nous a surpris, sûrement parce que c’était la première fois que nous faisions une variété Protector. »