Serge Pagnacco est agriculteur et entrepreneur de travaux agricoles à Baziège (31). Il a introduit voici cinq ans du maïs Sem’Expert Dry dans les rotations de ses 20 ha de coteaux non irrigués.

Il y a vu plusieurs intérêts : « En allongeant ma rotation, j’ai pu détruire les adventices que je n’arrivais plus à contrôler dans les autres cultures. Et puis ce maïs est un excellent précédent cultural pour le blé qui va suivre. Il est facile à récolter avec mon équipement tournesol. Plus que du sorgho que j’ai arrêté, qui continuait de pousser après récolte : une vraie épine dans le pied pour la mise en place de la culture suivante. Mais surtout, ce que j’apprécie avec ce maïs Sem’Expert Dry, c’est qu’il me permet de mieux étaler mes travaux. Pour moi entrepreneur, c’est un point vraiment important », explique Serge. Et d’ajouter « malgré les précédentes années sèches et un parcellaire difficile, les marges/ha ont été bonnes sur les cinq dernières années ».