Si vous décidez de retourner vos colzas, pourquoi ne pas implanter un maïs Sem’Expert Dry derrière ? Avec leur très faible niveau d’intrants, leur productivité et des frais de séchage nuls ou très faibles, ils sauront préserver vos marges.

Les maïs Sem’Expert Dry de Pioneer ont plusieurs avantages :
– vous pouvez semer de fin mars à début mai.
– ils sont tolérants au froid et grâce à la sortie de leurs soies agressive, la floraison est sécurisée.
– ils ont un potentiel élevé, et leur génétique 100 % dentée favorise une dessiccation ultra-rapide.

Deux cas de figure sont possibles :
En Dombes ou en Bresse, dans les zones froides, P8521 Dry est l’hybride idéal. C’est un ultra-précoce à semer courant avril et se récoltera autour de 20 % d’humidité.
Dans les zones chaudes des graviers superficiels de la plaine de Lyon ou de la plaine de l’Ain, il faudra préférer P8721 Dry. Un hybride précoce à semer fin mars pour une récolte aux normes à 15 % d’humidité.

Et rappelez-vous bien qu’en cas de retournement des colzas, il faut attendre environ 20 jours avant de ressemer à cause de la toxicité des racines de colzas.