Tout en respectant la réglementation ! C’est le chemin qu’a pris un agriculteur d’Hettenschlag (68) pour simplifier son travail et piloter un seul itinéraire technique et pour des raisons économiques.

Sa rotation réglementaire 75 % – 20 % – 5 % n’était pas très satisfaisante (voir tableau). Ses parcelles se situent dans une zone à très haut potentiel maïs et potentiel très irrégulier pour le blé à cause de l’échaudage. La marge brute du soja n’était pas fantastique malgré un nombre de passages légèrement inférieur (8 passages pour le soja, 11 pour le blé et le maïs).

Pour cette campagne, l’agriculteur a choisi d’avoir recours au couvert hivernal réglementaire, avec du blé semé à l’épandeur à 70 kg/ha, puis détruit au vibroculteur. Il revient ainsi à la monoculture de maïs pour exploiter tout le potentiel de ses parcelles.