Respecter les sms d’arrêt Sem’Expert, ça peut éviter de perdre gros, surtout en période d’instabilité climatique. Les agents Pioneer suivent quotidiennement les conditions de semis. En Chalosse dans les Landes, ils avaient par sms recommandé l’arrêt des semis le 9 mai 2018.

Un agriculteur a préféré maintenir son chantier le 11 mai, alors que les conditions météos n’étaient propices ni à l’implantation ni à la levée. Mal lui en a pris. Sur ses parcelles semées à 80 000 pieds/ha, il a constaté une perte de 9 000 pieds/ha dès la levée.

Avec une moyenne 500 grains sur un épi et un Poids de Mille Grains (PMG) de 320 g, 9 000 pieds/ha correspondent à environ 14 q/ha. A 150 €/tonne, l’agriculteur a donc vu la marge brute de ces parcelles potentiellement réduite de 210 €/ha à cause d’un semis réalisé en dehors des dates recommandées par Sem’Expert.