Arnaud Cotard exploite à Mosnac et à Saint-André-de-Lidon en Charentes-Maritime deux parcelles sur lesquelles il a fait du Sem’Expert Dry.

« Malgré l’année difficile, ils se sont bien comportés, même dans mes zones très sableuses. Les rendements sont corrects, 59 et 63 q/ha et j’ai récolté mi-septembre mes deux parcelles aux normes, à 13,5 et 15,5 % H2O. J’ai dégagé sur la parcelle de Mosnac 515 € de marge brute et 594 € sur la parcelle de Saint-André-de-Lidon », raconte Arnaud.

Sur les conseils de son agent Pioneer, il a semé le 27 février et le 20 mars. Ces implantations (très) précoces ont permis d’avancer les dates de floraison, quand les réserves hydriques étaient encore importantes, et d’éviter les fortes chaleurs.

« Je suis très satisfait car le Sem’Expert Dry m’a permis d’atteindre mes deux objectifs : rentabilité et propreté. J’ai en effet pu nettoyer mes deux parcelles de leurs adventices résistants, comme les ray-grass. L’année prochaine j’allongerai ma rotation de colza avec du Sem’Expert Dry pour nettoyer une zone d’une trentaine d’hectares », finit Arnaud Cotard.

En savoir plus sur Sem’Expert Dry