Benoît Percet est un jeune installé, à Villeneuve dans l’Ain. Quand il nous confie : « je suis très satisfait de la démarche Pioneer. Depuis 2 ans, j’ai augmenté ma marge/ha tout en sécurisant et optimisant la culture du maïs », forcément nous, on aime.

Cette année, deux hybrides ont attiré son attention : P9486, avec une moyenne de 134 q/ha à 20,5 % d’humidité pour seulement 150 mm d’eau en 5 passages. Et P0531 « incroyable ! ». Dans une parcelle drainée, en terres froides, Benoît fait 121 q/ha pour 462 €/ha de marge brute. Et il aurait pu faire beaucoup plus, car il a décidé en cours de campagne d’implanter une céréale après son maïs, il a donc récolté le 30 septembre à 27 % d’humidité.

« Dommage, le mois d’octobre a été très clément, j’aurais pu ramasser 15 jours plus tard, cela aurait réduit mes frais de séchage », précise Benoît.
Après discussion avec son agent Pioneer, une variété plus précoce aurait été tout aussi adaptée, sans en plus risquer l’aléa climatique. Le bon hybride dans la bonne parcelle pour la bonne rotation.

s8-percet