Une parcelle semée à 78 000 pieds/ha a généré 756 €/ha en 2018 pour un rendement moyen de 75 q/ha. L’apport d’azote y a été uniforme. Cependant, on a observé à l’intérieur de la parcelle des rendements allants de 30 à 110 q/ha. (image 1)

Après analyse des images, un des algorithmes du FIT Services a calculé qu’en modifiant les densités et les doses d’azote apportées en fonction des hétérogénéités de rendement observées, l’agriculteur pourrait viser sur sa parcelle 200 €/ha de marge brute supplémentaire soit 956 €/ha. (image2)

Ne disposant pas d’un semoir capable de moduler, l’agriculteur doit modifier son sens de semis pour profiter de la préconisation. Dans la première zone, il sèmera à 60 000 pieds/ha et apportera 50 unités d’azote pour viser 50 q/ha. Dans la deuxième, il sèmera à 85 000 pieds/ha avec 160 unités d’azote pour un objectif de 112 q/ha. Enfin, dans la troisième zone, il sèmera à 50 000 pieds/ha sans apport d’azote pour obtenir au moins 40 q/ha.