Au Gaec de la Verpillière, à Saint-Triviers-sur-Moignans (01), Benjamin Fray élève des hautes productrices, à 9 200 l/vaches. Sur ses 23 ha de maïs fourrage, une grande majorité est en P8888, un maïs m3 que Benjamin apprécie pour sa grande souplesse de récolte. Cette année, il a testé sur une parcelle de limono-argileuse de 4,5 ha le demi-tardif P0268, un maïs fourrage denté farineux. Il a été semé début avril en Sem’Expert et récolté le 27 août par l’ETA Bernin, avec une ensileuse John Deere équipée de capteurs de rendements de dernière génération.

« Malgré les stress hydriques et thermiques intenses de l’année, P0268 a conservé un parfait stay-green et le tonnage était au rendez-vous. Une pesée géométrique réalisée sur une zone à faible potentiel a donné : 13,6 T MS/ha et 44,2 T matière verte à l’hectare pour 68 000 pieds/ha levés. Et 29,5 % d’amidon ! L’ensileuse a affiché un tonnage plus important au final pour l’ensemble de la parcelle.

En 2020, je referai du P0268 sur une plus grande surface et je pourrai moduler les doses de semis. Je me suis équipé d’un semoir compatible et la parcelle a été suivie avec le FIT Services, ce qui a mis en évidence les différentes zones de potentiel. En croisant ces résultats avec ceux du Fit Services et ceux des cartes de rendement issus de l’ensileuse John Deere, je devrais obtenir la carte de modulation parfaite pour atteindre l’optimum l’année prochaine. »

*après réfléxion, ce titre est valable pour quasiment tous les hybrides Pioneer.