87 q/ha pour un objectif de 80 ! Pas mal pour un essai. Cette année, Eric Chareyre, exploitant à Vaunaveys-la-Rochette (26), a donc décidé de reconduire ses semis très précoces, cette fois sur un nombre plus important de parcelles.

Pour rappel, il avait semé le 24 février 2020 une parcelle très séchante en Sem’Expert Dry, alors qu’il avait plutôt l’habitude de semer fin mars. L’idée était de sécuriser la floraison en la faisant se dérouler avant les fortes chaleurs. Pour info, un Sem’Expert Dry semé le 25 mars sur une autre parcelle avait rendu 20 q/ha de moins !

Eric a donc inauguré cette année la saison des semis le 25 février avec une de ses parcelles non irriguées à bon potentiel. Il y a semé P9300 AQUAmax, un demi-précoce C1, à 82 000 grains/ha.
Son objectif ? Une floraison début juin pour une récolte de 100 q/ha aux normes fin août. On se donne rendez-vous 31/08.