À l’instigation d’un groupe de maïsiculteurs performants et exigeants, l’équipe des agents Pioneer a organisé le 28 mai une journée technique « 200 quintaux ». 70 exploitants se sont réunis au GAEC Angladette à Lendresse (64). Le constat est simple : certains américains savent dépasser les 300 qx/ha avec la génétique Pioneer en optimisant tous les leviers. Dès lors, sur nos terres, quels leviers utiliser pour franchir le cap des 200 quintaux ?

Quatre ateliers conçus et animés par l’équipe Pioneer, 1) l’implantation, 2) le désherbage, 3) la fertilisation et l’irrigation et 4) les outils digitaux pour le contrôle et le décision, ont diffusé les dernières connaissances et bonnes pratiques.

La réussite à chaque étape est importante pour atteindre les 200 quintaux. Mais l’implantation est déterminante ; il faut obtenir un peuplement minimum et régulier en fonction de l’hybride. Car le rendement est fonction du nombre d’épis, du nombre de grains et du poids de mille grains de la variété.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre agent Pioneer.