Au GAEC de Montoux à Domsure (01), on prend l’ensilage d’herbe très au sérieux. 150 laitières, 250 ha de SAU avec 110 ha de prairies dont 30 de temporaires implantées de mélanges graminées/légumineuses ; certaines parcelles avec plus de 50 % de légumineuses.

Les prairies temporaires sont presque exclusivement destinées à la fauche, avec les deux premières coupes qui sont ensilées après avoir été préfanées pour atteindre 35-40 % MS. « On utilise des conservateurs depuis dix ans, dit Patrice Revelut. C’est sécurisant. On évite l’échauffement lors des reprises, on stabilise plus rapidement le silo, surtout quand il y a beaucoup de légumineuses. On jette rarement de l’ensilage. »

Le GAEC de Montoux utilise du 11G22, un inoculant anti-échauffements, anti-levure et anti-moisissures qui stabilise et conserve l’ensilage d’herbe. « Mais attention à la confection du silo et au tassement. Si on fait un silo dans de mauvaises conditions, le conservateur ne protégera pas des défauts de confection. Par contre si le silo est bien fait, le conservateur est un plus indéniable » conclut Patrice Revelut.