En pleine transmission de son exploitation à son neveu, un agriculteur a décidé de moduler la densité des semis de maïs dans toutes ses parcelles pour montrer tout le potentiel de son exploitation. 30 parcelles pour un total de 80 ha, certaines irriguées, d’autre non. Pas une mince affaire.

Pour générer les différentes cartes de modulation, il a naturellement pu compter sur Christophe, son représentant local Pioneer. Elles ont été établies à partir des données Fit Services 2019 qui ont identifié les différentes zones de potentiel au sein de chaque parcelle. L’exploitant a d’ailleurs été surpris par la cohérence des photos satellites avec la connaissance qu’il avait de ses parcelles.

En 2019, il semait à 83 000 pieds/ha ses parcelles irriguées et à 75 000 pieds/ha ses non irriguées. Avec la modulation, il fait varier la densité de 75 000 à 88 000 pieds/ha pour ses parcelles irriguées et de 68 000 à 78 000 pieds/ha pour ses non irriguées.