En bleu les variétés AQUAmax.

Essai semé en conditions classiques le 10 avril. La programmation et les floraisons se sont bien déroulées, mais l’excès de chaleur et le manque d’eau couplé à des amplitudes thermiques extrêmes au mois d’août ont eu un effet négatif sur le PMG. Les ETP (EvapoTransPiration) ont atteint jusqu’à 9 mm/jour. L’irrigation n’a pas suffi à répondre aux besoins du maïs.

La solution AQUAmax Précoce à Haute Densité est économiquement plus rentable que les solutions Pioneer plus tardives. Le cycle est plus court et donc la demande en eau moins importante. On peut noter que le P0900 AQUAmax a tiré son épingle du jeu dans la situation limitante de Loyettes.