Un bel article est consacré par Bioénergie Promotion à des agriculteurs de Seine-et-Marne qui ont mis en service en 2017 une centrale de méthanisation qui injecte 250 Nm3/h de biométhane à 4 bar. Pour maintenir cette production, les digesteurs ont besoin de 20 000 t/an de matières végétales, 55 t/jour !

S’ils utilisent de la pulpe de betteraves produites sur leurs exploitations (9 000 t/an de matière végétale), ils sécurisent leur stock fourrager avec des CIVE, notamment 300 ha de maïs en CIVE d’été, qui rendent environ 9 000 t/an de matière végétale.
Parmi les hybrides utilisés, ils ont choisi P7326, un maïs Alterna, bien adapté au Nord de la France, qu’ils sèment début juillet après leur orge d’hiver.

Ils bénéficient ainsi de l’accompagnement Pioneer Alterna méthanisation pour optimiser leur production et du nouvel inoculant 11CH4 qui améliore la digestibilité de l’ensilage maïs pour maximiser la production de biogaz.

Nous vous recommandons la lecture de l’article. Il est clair, détaillé et instructif si vous envisagez, ou si vous faites déjà, de la biométhanisation.

Lire l’article