Éleveur à Molinet (03), Alexandre est allé chercher les 200 q/ha avec P0200. Il a essayé avec 93 000 pieds/ha à 80 cm d’écartement et à 105 000 pieds/ha à 40 cm d’écartement.

Mais les 200 q/ha n’étaient pas pour cette année, la faute essentiellement à un nombre de pieds levés trop faible dans sa modalité 40 cm : sur 105 000/ha, 94 000/ha ont levé, pour un rendement total de 172 q/ha à 27,5 % H2O. Avec l’écartement 80 cm, dans les mêmes conditions donc, 79 000 pieds/ha ont levé et la parcelle a rendu 147,4 q/ha à 28,1 % H2O.

Si les 200 q/ha n’ont pas été atteints, il ressort de cette tentative que l’écartement à 40 cm est sérieusement à envisager pour déplafonner son rendement et améliorer sa marge/ha. A 40 cm, les pieds de maïs ont beaucoup plus d’espace pour recevoir une meilleure captation de l’énergie solaire et de l’eau et des minéraux du sol.