Près de Melun, dans une parcelle en IPSH 5 semée le 25 avril, où moins de 20 mm d’eau sont tombés en juillet et août, Pioneer a conduit un essai Sem’Expert Dry avec 3 hybrides et un concurrent.
Le 27 août, les taux d’humidité mesurés des 3 hybrides Pioneer étaient de 15,5 %, 17,5 % et 19,9 %, tandis que la variété concurrente d’indice 260 était encore à 25,6 %. Pour une des variétés Pioneer, le rendement a été estimé entre 60 – 65 q/ha.

Cela montre que les parcelles à faible potentiel d’Ile-de-France peuvent tirer leur épingle du jeu avec un hybride adapté et piloté finement, tout en bénéficiant des avantages agronomiques de l’introduction du maïs dans la rotation.

En savoir plus sur Sem’Expert Dry