C’est une donnée qu’ont découverte la plupart des 400 éleveurs qui se sont réunis lors des 5 réunions d’hiver organisées par Avenir Conseil Elevage, le contrôle laitier du Nord, sur le thème « Protéines et production laitière, quelles voies d’avenir ? ».

Dans ce bassin d’élevage, les prairies sont implantées sur des terres très fertiles et exploitées de façon intensive avec des apports d’azote importants pour maximiser la MS/ha récoltée.
Les exploitants recherchent donc les meilleures pratiques à adopter. Comprendre que les problèmes de conservation entraînent régulièrement jusqu’à 10 % de perte dans le silo les a vraiment surpris.

La gamme d’inoculants Pioneer, qui propose des conservateurs et des stabilisateurs pour ensilage de graminées et/ou de légumineuses, a donc retenu leur attention. Car en réduisant drastiquement les pertes au silo, les inoculants Pioneer préservent le capital sous la bâche et évitent les dépenses inutiles liées à la compensation des volumes perdus.