3 courses ont démarré récemment à Gouts, dans les Landes. 2 courses de Formule 1 et un Paris-Dakar (rapport au sec 😉).

La première course oppose 7 formules 1 de l’écurie d’hybrides Pioneer sur une même parcelle, à 100 000 pieds/ha, naturellement en conduite identique.

La seconde course oppose sur une parcelle IPSH 1, 3 formules 1, P0900, P0937, P0729, chacune sur 3 circuits différents :
– 1er circuit : Semis direct à 40 cm d’écartement à 100 000 pieds/ha ;
– 2ème circuit : Semis direct à 40 cm d’écartement à 120 000 pieds/ha ;
– 3ème circuit : Semis direct à 80 cm d’écartement à 100 000 pieds/ha.

Le Paris-Dakar, que l’on voit au troisième tiers de la vidéo, oppose plusieurs variétés qui peuvent se conduire en non irrigué, dont un Sem’Expert Dry. Là aussi, elles ont toutes été semées en semis direct mais sous un couvert détruit préalablement au rouleau.