Le lycée agricole de Radinghem (62) a conduit un essai avec des corné-denté et des denté farineux pour leur atelier lait qui recherche la meilleure autonomie alimentaire et protéique possible. En 2019, 10 ha ont été semés donc 1 ha de denté-farineux. Le lycée a fait une transition progressive entre l’ensilage 2018 et l’ensilage 2019 tout au long du mois de novembre 2019. Le denté farineux a été positionné en fond de silo, de manière à ce que l’on puisse comparer la production laitière avec le corné-denté.

Comme le silo n’était fermé que depuis 2 mois, la production laitière a chuté. Mais cette baisse s’est maintenue même après le mois transition (donc 3 mois de fermentation) pour atteindre -2 L/vache/jour fin décembre. La courbe s’est par contre immédiatement redressée dès que la partie avec le denté farineux a été attaquée. Pour enfoncer le clou, l’ouverture du second silo de corné-denté a refait fait chuter la production laitière. Ce qui est inhabituel en février pour un silo stabilisé.

Le lycée de Radinghem a une conduite agro-écologique de son troupeau, ils complémentent peu, leur ration de base est donc plutôt pauvre en énergie. Le calcul de l’énergie disponible par hectare laissait donc présager un avantage pour le denté farineux.