Pour la 4ème année consécutive, Pioneer invite ses agents et partenaires sur le terrain à mieux appréhender la digestibilité de l’amidon des maïs fourrage m3.

Pour ce faire, une nouvelle méthode est disponible : prélever des épis de maïs m3 quelques jours avant l’ensilage, et les envoyer non congelés au laboratoire Eurofins d’Ancenis (44). Les prélèvements comparent le maïs m3 (dentés farineux) aux maïs cornés-dentés (grains vitreux).

Le panel de sites étudiés s’étoffe régulièrement (de 24 à 99 sites en 3 ans !), couvre une large zone géographique, et démontre chaque année que l’amidon des maïs m3 est plus disponible pour les vaches (+ 8,5 points en moyenne) par rapport à un corné-denté.

Et davantage d’amidon dégradable, c’est une économie de concentrés. La preuve : un maïs denté farineux m3 à 15 t de matière sèche/ha et 30 % d’amidon permet une économie de 160 €/ha par rapport à un corné-denté.