Philippe Monod est exploitant à Chêne-en-Semine (74) au GAEC les Chanterelles. Il possède des terrains à fort potentiel mais non irrigués. Il utilise donc P9234 AQUAmax, la famille d’hybrides qui valorise le mieux l’eau disponible dans le sol.
Cette année, il l’a semé le 24 mai à 90 000 pieds/ha, avec l’objectif de faire 100 q/ha. Objectif réaliste puisque l’année dernière il a fait 97 q/ha.

« Sa capacité à valoriser toute l’eau disponible est vraiment la caractéristique principale qui a guidé mon choix, explique Philippe. Mais P9234 AQUAmax a d’autres caractéristiques très importantes pour moi : il possède une très bonne vigueur de départ et une forte résistance aux gelées tardives, très courantes ici en Haute-Savoie. Et il répond toujours en conditions limitantes, avec une régularité parfaite. Il propose aussi une programmation assez performante, ce qui m’a toujours permis de sécuriser mon potentiel de rendement, conclut Philippe Monod.

En savoir plus sur Aquamax