Olivier Dagusé élève des charolaises et des Angus à Tallud-Sainte-Gemme (85). Sur 25 ha de maïs, il en destine 20 à l’ensilage plante entière et 5 à l’ensilage grain humide.
Il a choisi d’implanter un maïs fourrage m3 sur 1/3 de sa sole surtout pour sa souplesse d’utilisation. Il peut en effet le récolter de 32 à 38 % MS. En période séchante ou en cas d’indisponibilité de matériel, cela lui laisse de la marge de manœuvre.

Bien sûr, il y a aussi l’amidon farineux des maïs fourrages m3. C’est pour cela qu’Olivier veut récolter un peu avant 38 % MS. Et pour lui une chose est sûre, m3 c’est zéro gaspi d’énergie, car il ne trouve aucun résidu de grain dans les bouses.