Mathieu est viticulteur et maïsiculteur à Mormes (32). Comme sa vendange l’occupe généralement jusqu’au 20 septembre, il sème des tardifs. En même temps il préfère ne pas avoir trop de frais de séchage. Mathieu est donc un aficionado du semis précoce.

Cette année il a installé sur 12 ha P0692, notre nouvel hybride de début de groupe tardif 480/520 ; le semis a été déclenché le 28 mars. Sur une parcelle sablo-limoneuse en irrigation limitée à 1200 – 1500 m3.

P0692 a démontré l’an passé sa très bonne vigueur de départ et son excellente souplesse en conditions de stress hydrique. « Je voulais un hybride avec un très bon démarrage car fin mars on a généralement des conditions de départ froides. Et pour le moment, je dois admettre que le P0692 est assez flatteur », nous confie Mathieu.