Bertrand Massein, exploitant à Habas (Landes), conduit 84 ha de maïs en monoculture. Il est accompagné par son technicien local Pioneer en Sem’Expert. Il voit plusieurs avantages au semis précoce :
– semer tôt des parcelles séchantes permet de mieux passer les périodes éventuelles de stress hydrique,
– on peut semer des hybrides tardifs sur des parcelles à potentiel,
– on récolte plus tôt, ce qui abîme moins les sols,
– l’organisation de la récolte est plus simple et on peut échelonner le semis de couverts.

« Les alertes de déclenchement (et d’arrêt) de semis Sem’Expert me sécurisent dans mon choix de semer. Je conseille de vraiment les respecter. En 2018, ce sont mes semis Sem’Expert qui ont donné les meilleurs rendements aux humidités les plus basses », confie Bertrand Massein.