Actualités

Actualités
de votre région

23 septembre 2022
Réduisez vos populations de pyrales et sésamies !

Cette année, l’avance prise par les cultures vous offre l’opportunité de détruire dès maintenant les populations de sésamies et pyrales de 2023 !

Car le meilleur contrôle des pyrales et sésamies se réalise pendant l’interculture, le plus tôt après la récolte. Grâce à leur précocité cette année, vous pouvez rentrer dans vos parcelles pour déchaumer sans aucun risque pour vos sols.

2022 a été une année chaude et sèche, idéale pour les foreurs. Les larves sont déjà là. Le broyage fin des résidus suivi du déchaumage des collets permet jusqu’à 90 % d’efficacité pour réduire drastiquement les populations de sésamies et de pyrales.

Ces deux opérations mécaniques procurent d’autres bénéfices à vos parcelles : réduction du risque maladie (fusariose, helmintosporiose), meilleure dégradation des résidus, limitation des pertes d’azote (jusqu’à 30 unités piégées).

Pour rappel, pyrales et sésamies peuvent occasionner des dommages conséquents sur les maïs : jusqu’à 15 % de pertes en maïs grain et jusqu’à -2 T MS/ha pour du fourrage.

Ne prenez pas de risque avec votre récolte 2023, allez détruire dès maintenant les larves qui se sont installées et se développent dans vos parcelles !

 

14 septembre 2022
Clonas-sur-Varèze 2022 – Merci à toutes et à tous

Merci aux plus de 80 participants, agriculteurs et partenaires de la distribution, d’être venus nombreux à notre plateforme commune Pioneer Corteva Agriscience de Clonas-sur-Varèze (38).

Merci également à Bernard et Benoît André qui nous ont accueilli sur leur parcelle pour vous présenter la vitrine variétale maïs et tournesol. Plusieurs ateliers étaient au programme :

– sécuriser vos surfaces de maïs grâce aux hybrides AQUAmax et/ou au pilotage Sem’Expert Dry,
– aller vers l’autonomie alimentaire de votre élevage avec nos maïs fourrage et nos inoculants,
– les solutions d’avenir pour vos cultures de maïs et de tournesol : traitements de semences,
– l’outil Granular Link et le pilotage digital parcellaire.

Pour toute information sur ces solutions, n’hésitez pas à contacter votre référent Pioneer.

 

4 septembre 2022
À vos agendas pour le 8 septembre

Pioneer organise une journée autour du maïs et du tournesol le 8 septembre à partir de 9h00 sur une magnifique parcelle à Clonas-sur-Varèze (38550), chemin St-Maurice.

Divers ateliers sont au programme : sécuriser vos surfaces de maïs grâce aux hybrides AQUAmax et/ou au pilotage Sem’Expert Dry, aller vers l’autonomie alimentaire de votre élevage avec nos maïs fourrage et nos inoculants, les solutions d’avenir pour vos cultures de maïs et de tournesol : traitements de semences, l’outil Granular Link et le pilotage digital parcellaire.

Cette journée sera aussi l’occasion de vous présenter un tout nouvel herbicide de post-levée pour tournesols, complètement sélectif des tournesols (= ne nécessite pas d’avoir une variété tolérante à l’herbicide) et le nouveau biofertilisant qui permet à vos maïs d’utiliser l’azote de l’air.

Une vitrine variétale est également en place avec des hybrides que nous vous recommanderons pour la campagne 2023.

Bien sûr notre journée demeure placée sous le signe de la convivialité avec un petit déjeuner, une buvette, un repas et des animations (jeux concours, exposition de matériel Kuhn, etc…).

Merci de confirmer votre présence à Alexis (06 80 34 03 86), Clément (06 14 04 17 04), Benoît (07 62 53 51 69) ou Alex (06 84 32 16 99).

 

12 août 2022
Quand faire le dernier tour d’irrigation

Pour vos parcelles de maïs, notamment celles conduites en Sem’Expert Marge, il est recommandé d’arrêter l’irrigation entre les stades humidité du grain à 50 % et humidité du grain à 45 %. En dessous de 45 % d’humidité du grain, le maïs ne valorise plus les apports d’eau d’irrigation.

Ce stade se repère lorsque les amidons vitreux, pâteux et laiteux sont répartis en 3 tiers et peut également être calculé grâce aux UC pour chaque précocité.

Quand faire le dernier tour d’irrigation

7 août 2022
La récolte du tournesol approche

En cas de récolte précoce, les coûts de production sont augmentés par les frais de séchage. En cas de récolte trop tardive, la production est impactée par une perte de poids et par le risque d’égrenage, de verse ou de maladies.

Le stade optimal de la récolte s’identifie au champ après reconnaissance des caractéristiques morphologiques bien spécifiques, à savoir : quelques feuilles supérieures vertes, feuilles de la base et médianes sèches, le capitule vire du jaune au brun, la tige est beige ou encore verte suivant les variétés, l’humidité des graines est au stade optimal de 9 à 11 % (à confirmer avec un humidimètre).

2 août 2022
Pour ensiler sans vous tromper

Suite aux fortes chaleurs et en l’absence de précipitations, les maïs ensilage souffrent et une partie risque de ne pas mettre en place correctement leur épi. Voici 3 documents pour vous aider à prendre les bonnes décisions pour votre récolte.

Produire un ensilage de qualité malgré le stress hydrique

Estimer la date de récolte selon le nombre et la position de feuilles vertes et l’aspect de l’épi, régler la longueur de coupe du fourrage ou encore choisir l’inoculant selon l’état de sécheresse du fourrage récolté : tout ce que vous devez savoir pour ensiler sans vous tromper est là !

Comment prévoir ses dates de récolte ensilage

Ne vous faites pas piéger sur vos dates de récoltes

Nous sommes après les floraisons et les conditions météo récentes ont à nouveau raccourci le délai avant récolte. Le document vous explique comment observer le grain, les feuilles, les spathes et la ligne de lait pour déterminer votre date de récolte.

Comment prévoir ses dates de récolte ensilage

Le bon inoculant pour votre ensilage de maïs

Déterminez l’inoculant qu’il vous faut en fonction de votre objectif et/ou de la qualité de votre maïs. Par exemple, l’inoculant Pioneer 11C33RR Rapid React® est parfaitement adapté aux récoltes précoces de maïs ayant soufferts du stress hydrique, et qui ont encore quelques feuilles vertes.

Comment prévoir ses dates de récolte ensilage

 

22 juillet 2022
P63HE143 : la nouveauté oléique la plus précoce du marché en Express’Sun

Clément présente la nouveauté oléique P63HE143. Une toute nouvelle variété de la gamme Pioneer, qui vous apporte souplesse et sérénité : c’est la variété la plus précoce du marché en Express’Sun, permettant donc un rattrapage de désherbage en post-levée si besoin, et c’est une variété avec un excellent profil maladie : phomopsis, verticillium, mildiou et orobanche.

Elle est de plus très riche en huile oléique, avec une teneur de 46,5 %. Une variété à envisager très sérieusement pour vos assolements 2023.

 

13 juillet 2022
Estimez dès maintenant vos dates de récolte ensilage

Les températures élevées et l’ensoleillement du printemps ont accélérée le cycle du maïs et les floraisons devraient avoir de 8 à 10 jours d’avance par rapport à la normale ; dans certaines zones, le cycle peut même être en avance de plus de 2 semaines.

Les chantiers d’ensilage devraient débuter avant le 15 août en Isère, Saône-et-Loire et dans l’Ain, et dans la semaine du 15 août en Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Haute-Marne, Meuse et Haute-Saône, d’après les prévisions d’Arvalis/Météo France.

Il est donc nécessaire d’aller dans vos parcelles pour estimer les dates de récolte de vos maïs et préparer au mieux vos chantiers d’ensilage ; sachant que les estimations se font à partir des dates de floraison.

Comment prévoir ses dates de récolte ensilage

5 juillet 2022
Sécuriser son stock de fourrage avec un maïs Alterna en seconde culture

M. Guenel est polyculteur-éleveur à La Selle sur le Bied (45) ; il exploite un atelier de vaches laitières. Sur son exploitation, il y a ce qu’il faut d’herbe ; c’est d’énergie dont il a besoin pour ses rations et dont il peut théoriquement manquer. Il installe donc régulièrement un maïs en seconde culture après un orge et/ou un pois d’hiver, selon les années, pour sécuriser son stock de fourrage.

Cette année, grâce à l’avance prise par les cultures, il a installé un maïs Alterna, P7326, un ultra-précoce typé fourrage, après l’orge et le pois ; pois qui a été récolté très tôt : le 14 juin.

La parcelle de 5 ha avec le pois d’hiver a été semée le 24 juin, après deux passages de déchaumeur à dents, la terre étant peu argileuse. Et 6,5 h supplémentaires ont été semés fin juin après l’orge de printemps. Objectif : 12 T/ha à 32 % de MS pour la parcelle de 5 ha et 10 T/ha avec au moins 28 % MS pour la parcelle de 6,5 ha. De quoi se dégager une bonne marge de manœuvre pour l’ensilage !

Pour donner un ordre d’idée M. Guenel avait fait en 2020 avec un maïs en seconde culture 10 T/ha à 25,9 % MS à 0,94 UFL, 53 PDIN et 73 PDIE. Avec un maïs « traditionnel », semé en avril, il avait fait 14/15 T/ha à 32,7 MS, à 0,95 UFL, 43 PDIN et 71 PDIE.

23 juin 2022
Avis aux céréaliers : 2023 sera une année à maïs

Et nous pouvons vous aider à en profiter grâce à notre offre Sem’Expert Dry !

2023 année à maïs ? Vraiment ?

Oui ! Car les stocks mondiaux sont historiquement bas, les emblavements 2022 européens et américains ne sont pas élevés, la situation en Ukraine reste toujours aussi préoccupante et incertaine, beaucoup d’agriculteurs vont faire du tournesol en culture de printemps en 2023 et la demande en maïs n’est pas prête de faiblir !

Sem’Expert Dry, c’est quoi ?

Sem’Expert Dry, c’est l’offre Pioneer pour valoriser les terres à moyen/faible potentiel, non irriguées, sur lesquelles vous avez des rotations céréalières courtes, et, en conséquence, du salissement.
Sem’Expert Dry, ce sont à la fois des hybrides maïs spécifiquement sélectionnés et un accompagnement par nos experts maïs du pilotage de votre culture.
Sem’Expert Dry, c’est l’idée de générer une marge/ha au moins équivalente à votre céréale tout en faisant bénéficier votre parcelle des avantages agronomiques de l’allongement des rotations, par exemple, pour la nettoyer efficacement. Le tout en libérant votre terre très tôt (mi-septembre), ce qui vous laisse le temps de la préparer dans de très bonnes conditions pour la culture suivante.
Pour tout comprendre sur le Sem’Expert Dry, regardez ci-dessous l’échange entre Thierry, Agriculteur d’Aujourd’hui, et Alison.

Pourquoi vous devez faire du Sem’Expert Dry en 2023 ?

Le Sem’Expert Dry est un maïs piloté spécifiquement pour être récolté aux normes fin août/mi-septembre. En d’autres termes un maïs idéal pour profiter des prix du marché de soudure, prix qui sont historiquement très élevés.
Voyez les simulations par vous-même.

Calcul de marge aux cours actuels
Calcul de marge tenant compte des rendements moyens sur des parcelles bas potentiel et en appliquant le prix de soudure :