Actualités

Actualités
de votre région

14 octobre 2019
Avec m3 : + 6 % lait/ha

Depuis 2015, trois fermes expérimentales, neutres et indépendantes, expertes en production laitière, testent les maïs fourrage m3. La Station de Trévarez (IDELE + Chambre Ag Bretagne) est l’une d’elles.

2018 a été une bonne année pour les fourrages sur l’exploitation, avec une moyenne de 15 T MS/ha à 36 % de MS. Mais la station de Trévarez a mesuré 1,6 T MS/ha de plus pour l’hybride m3 P8333 par rapport à des témoins corné denté.

À partir de deux lots de vaches hautes productrices, la station a mis en évidence un gain de + 6% lait/ha et + 6% de marge sur coût alimentaire pour m3.
Ce bénéfice m3 est certainement dû à la texture farineuse des grains des maïs m3. Texture qui améliore la digestibilité de l’amidon quel que soit le stade de récolte.

Les résultats de la ferme de Trévarez

30 septembre 2019
m3 : l’histoire continue au GAEC Vivieroche

En 2018, nous avons suivi à travers 8 films le GAEC Vivieroche (La Rochelle – 70) dans leur découverte des maïs fourrage m3, de la parcelle jusqu’à l’auge en passant par le silo.
Cette année, Alain, Clément et leurs collègues ont planté début avril 120 ha de maïs, notamment des hybrides m3 P8666 et P8888 et P9234 AQUAmax pour faire de l’ensilage d’épis.

Les parcelles ne sont pas irriguées et certaines parcelles superficielles ont souffert de la chaleur et du stress hydrique. Mais grâce à un important travail agronomique mis en œuvre depuis plusieurs années pour maintenir un niveau de matière organique élevé et un sol avec un maximum de réserve utile, les maïs présentaient de belles programmations d’épis et l’appareil végétatif est resté bien fonctionnel jusqu’à la récolte.

Les maïs P8666 et P8888 ont été récoltés au stade optimal m3. La plante était verte et le grain rempli à 100 % d’amidon farineux hautement digestible.

En savoir plus sur m3

25 septembre 2019
Ouvrez vos silos de maïs dès 8 jours avec 11C33 Rapid React

En essai cette année et disponible l’année prochaine, 11C33 Rapid React est le nouvel inoculant Pioneer conçu pour répondre aux problèmes de stocks fourragers dans des zones à fourrage limitant ou là où les périodes de transition deviennent compliquées.

La technologie Rapid React permet en effet d’ouvrir le silo dès huit jours.

Dans cette exploitation test en Vallée de Garonne, un maïs à cycle court a été ensilé de bonne heure, à 30 % MS. 11C33 Rapid React a permis une ouverture très rapide. Seulement 8 jours séparent la photo du chantier des photos du silo. Le silo n’a pas coulé, il n’y a pas d’échauffement, comme le montre la photo thermique, et il n’y a pas eu plus de refus ni de perte que sur un silo « classique ».

Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre agent Pioneer.

 

12 septembre 2019
Nicolas Boudassou, vainqueur du challenge Pioneer’Art

Félicitations à Nicolas Boudassou, ETA de Saint Laurent Bretagne (64) qui a pris le temps en ce début de saison d’ensiler le logo Pioneer dans une de ses parcelles spécialement pour le challenge.

 

10 septembre 2019
Pioneer, partenaire des éleveurs de championnes

Pioneer aux côtés des éleveurs avec ses maïs fourrage m3. m3 était partenaire du concours de Prim’Holstein lors de la foire aux Fromage de La Capelle, en plein pays du Maroilles, qui s’est tenu le 31 août. m3 sponsorisait un prix de championnat et un prix de section.

Le 8 septembre, m3 sponsorisait le concours de génisses de Songeons. L’élevage vainqueur provenait de l’école LaSalle de Beauvais.

 

4 septembre 2019
m3 à l’honneur de réunions du BTPL

Pioneer était invité par plusieurs BTPL à présenter aux éleveurs les maïs fourrages m3, dans le cadre de leurs journées organisées autour de la performance et de la rentabilité des exploitations laitières.  Sur plusieurs journées et plusieurs lieux, une trentaine d’éleveurs se sont déplacés. Ils ont pu comparer au champ m3 avec des variétés concurrentes et mieux comprendre les plus-values m3 dans différentes situations.

Plusieurs points ont retenu l’attention de ces exploitants très techniques : les maïs m3 se récoltent plus sec et se conservent bien dans le silo, tout en restant dégradables et assimilables, ce qui offre une grande souplesse pour la récolte. Également, la digestibilité de l’amidon d’m3 qui est de 96 % au bout de seulement 2 mois dans le silo. Ce qui fait d’m3 un bon candidat à placer en tête de silo pour une ouverture rapide. Intéressant pour maintenir une disponibilité de son stock en cas d’année difficile.

 

30 août 2019
Sem’Expert Dry, ce sont les agris qui en parlent le mieux

Gilles VK, agriculteur dans le Loiret, fait un tour de ses maïs. Cette année, il a dû retourner une parcelle de colza et a implanté un Sem’Expert Dry pour sauver de la marge.

« Voici un petit tour de mes maïs au 6 août. On peut voir une parcelle de maïs dont seulement une partie a été irriguée ! Ça permet de voir la différence entre le maïs sec et le maïs irrigué. Ensuite, je vous fais découvrir une parcelle de maïs semée suivant le principe Sem’Expert Dry de Pioneer. Ce maïs plus précoce s’en sort mieux cette année qu’un maïs classique en sec ! »

 

28 août 2019
La souplesse m3

Cette année, Stéphane Luet, exploitant en Anjou, a implanté 100 % de sa surface maïs fourrage avec P8888, un hybride m3. D’abord pour sa haute valeur énergétique grâce à son amidon farineux facilement digestible, mais aussi pour sa souplesse de récolte.

Souplesse de récolte justement bien utile après les deux épisodes de canicule de cette année. m3 est en effet une gamme d’hybrides dont la valeur alimentaire et le tonnage augmente après le stade 32 % MS.

Lorsque les parcelles connaissent une hétérogénéité de stade, par exemple entre des parcelles ayant souffert et des parcelles à bon potentiel (photo), il est possible d’ensiler en une seule fois. Les parcelles m3 à bon potentiel continueront à se bonifier jusqu’à ce que les parcelles en retard atteignent le bon stade d’ensilage.

En savoir plus sur m3

14 août 2019
Piloter sa récolte m3

La valeur alimentaire des maïs fourrage m3 s’améliore et le tonnage à l’hectare augmente au fur et à mesure que le taux de MS dépasse les 32 %. Grâce à leur excellent stay-green au-delà des 32 % de MS, on peut laisser le grain arriver à maturité physiologique et se remplir d’un amidon farineux hautement digestible.

Mais récolter après 32 % de MS n’est pas encore entré dans les mœurs et les anciennes méthodes de calcul pour déterminer la date de récolte n’ont pas intégré l’innovation m3.

Téléchargez le document ci-dessous pour vous aider à déterminer la date de récolte de vos maïs m3 lorsqu’ils sont à l’optimum de leur potentiel.

Piloter sa récolte m3

1 août 2019
Obtenez le maximum si vous ensilez maintenant vos maïs stressés

Suite aux épisodes de canicule et de sécheresse, vous avez décidé de récolter dès maintenant des parcelles de maïs fourrage avec peu ou pas d’épi et souvent mal fécondés.Il faut savoir que des plantes sans épis conservent une valeur alimentaire égale à 70 % de celle d’un maïs non stressé. Par contre, leur taux de Matière Sèche oscille entre 20 et 30 %. Avec des épis fécondés, les maïs sont actuellement autour de 25 % de MS.

Comme ils contiennent encore beaucoup d’eau et de sucres solubles, l’ensilage va entraîner des écoulements de jus importants au silo et une perte de valeur alimentaire.

Voilà pourquoi Pioneer vous recommande d’utiliser des inoculants spécialement conçus pour des ensilages de maïs avec un très faible taux de Matière Sèche, comme 11CFT et 1188.