Actualités

Actualités
de votre région

4 janvier 2021
À votre réussite !

Toute l’équipe Alsace vous présente ses meilleurs vœux pour 2021. Nous vous souhaitons bien sûr, à vous et vos familles, la santé, et également la réussite et le succès pour vos projets 2021.

 

14 décembre 2020
Le FIT Services nouveau arrive

Plus d’images et des images plus précises
FIT Services utilisera dès avril la constellation de satellites Planet qui offre une fréquence de passage quotidienne et une résolution très fine de 3m*3m. Vous bénéficierez ainsi d’un suivi beaucoup plus régulier de l’évolution de vos maïs et d’une délimitation plus précise des différentes zones de potentiels.

Évaluez l’efficacité de vos intercultures
FIT Services se dote d’un module d’analyse pour calculer la biomasse des couverts végétaux hivernaux. Un outil très utile pour mesurer le carbone stocké et estimer les éléments nutritifs qui seront restitués à la culture suivante et, pour ceux d’entre vous qui pratiquent l’Agriculture de Conservation des Sols, savoir si vous pourrez réaliser un semis direct sous couvert ou bien si vous devrez retourner la parcelle.

Les analyses et interprétations obtenues avec les données du FIT Services sont désormais là pour appuyer vos décisions à chaque stade de votre culture de vos maïs. Du semis à la récolte, et maintenant pendant la période d’interculture, vous identifierez encore plus finement les zones de force et de faiblesse de vos parcelles pour ajuster au mieux vos itinéraires et ainsi optimiser vos revenus.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à solliciter vos agents Pioneer qui peuvent à chaque fois participer avec vous à l’interprétation des données du FIT Services.

10 décembre 2020
Un 4 pages pour m3

Si vous ne connaissez pas encore la gamme de maïs fourrage m3, le 4 pages « Paroles d’Éleveurs » encarté dans PLM est une bonne porte d’entrée.
Si vous connaissez les dentés farineux m3, ce 4 pages propose quatre nouveaux points de vue, ceux d’Anne-Charlotte et Aurélien Huon et de Coralie et Nicolas Liard, respectivement éleveurs en GAEC dans la Sarthe et dans l’Eure, ainsi que les conseils de deux de nos spécialistes en nutrition animale, Adeline Vendé et Romain Dassonneville.

– Vous travaillez à améliorer votre autonomie fourragère ?
– Vous cherchez plus de souplesse dans vos chantiers de récolte ?
– Vous voulez réduire les pertes d’énergie entre le champ et le silo ?
– Vos ensilages actuels ne valorisent pas assez bien la MAT de vos fourrages prairiaux ?
– Vous voulez produire plus en améliorant le TP et le TB ?
– …
Vous voulez tout simplement le meilleur ensilage maïs possible pour vos laitières ?

Vous devez essayer les maïs fourrages m3. Commencez donc avec ce 4 pages ! 😉

m3 : Paroles d’Eleveurs

Si vous voulez en apprendre encore plus sur les maïs fourrage m3, rendez-vous sur le site dédié, et n’hésitez jamais à demander conseil à votre agent Pioneer.

Tout savoir sur m3

 

9 décembre 2020
Construisons ensemble votre performance

Sécheresse persistante, maladies, manque de stocks fourragers, rendements en berne, crise sanitaire… L’année 2020 restera éprouvante dans la mémoire de tous ! De ce contexte difficile, quels enseignements tirer ? Déjà, une certitude : le maïs contribue largement à notre souveraineté alimentaire grâce à la diversité de ses usages en nutrition humaine et animale. Il est une culture durable pour vos sols et vos trésoreries, à une condition : savoir l’adapter !

Que vous risquiez de manquer d’eau, que vous ayez besoin de sécuriser l’émergence, de récolter plus tôt ou que vous souhaitiez dégager plus de marge à l’hectare, tous vos contextes ont une réponse Pioneer. Nos équipes sont mobilisées pour garantir votre succès : osez leur exprimer vos doutes, et choisissez ensemble la meilleure solution parmi une gamme complète de services adaptés.

Cette campagne célèbre aussi les 10 ans d’expertise de nos offres Optimum® AQUAmax® et Sem’Expert® Dry : ce sont 10 ans d’innovations pour valoriser chaque goutte d’eau dans vos parcelles, et une station de sélection en France dédiée à la problématique du stress hydrique, pour plus de sécurité, de rendement et de marge.

Oui, chez Pioneer, nous sommes amoureux de la culture du maïs, et nous sommes certains que son adaptabilité exceptionnelle en fera un atout quel que soit votre objectif. Faire du maïs rentable de 50 à plus de 200 q/ha, c’est possible !

Parce que votre satisfaction est notre priorité n°1, nous saurons déterminer ensemble l’investissement le plus approprié, pour faire du maïs votre culture la plus rentable sur chaque parcelle.

Votre livret 2021

5 décembre 2020
Corn Revolution

Les Peterson Farm Brothers, ce sont Greg, Nathan et Kendal, trois frères qui représentent la 5ème génération d’agriculteurs d’une famille installée dans le Kansas. Ils travaillent ensemble sur l’exploitation et ont créé voici quelques années une chaine Youtube pour partager le quotidien de leur exploitation, le plus souvent de façon ludique.

Voici l’une de leurs dernières réalisations, à la gloire du maïs.

 

3 décembre 2020
Mathis sème son maïs

Corteva Agriscience, dont Pioneer est une marque semence, reconduit son partenariat avec le jeu massivement multi-joueur Farming Simulator 2021. On ne résiste pas à vous montrer cette séquence où Mathis, dont le papa travaille chez Pioneer, sème son maïs.

Corteva Agriscience, sponsor de la Farming Simulator League, sponsorise cette saison une équipe e-sport, les Burning Gamers.

 

18 novembre 2020
Chaque exploitation doit faire son AQUAmax

Bruno Grunagel est éleveur à Schwabwiller (67). Un atelier de bovins allaitants. Sur sa sole de 30 ha de maïs grain, 6,5 ha sont en IPSH4, des parcelles à haut potentiel mais non irriguées. Il les a implantées avec P9889 AQUAmax.

« J’ai eu de la pluie après les semis et la levée a été régulière et homogène. Malgré l’été sec et le peu de précipitations sur le secteur, les épis ont bien programmé, de 18 à 20 rangs et ont été bien fécondés. La composante AQUAmax de la plante a parfaitement rempli son rôle. Le maïs est resté robuste, avec une bonne dessiccation en fin de cycle. J’ai récolté 120 q/ha à 28 % d’humidité. Je suis satisfait de P9889 AQUAmax et j’augmente ma sole à 8 ou 10 ha en 2021. »

 

15 novembre 2020
Colza LumiGEN, la différence est là !

Le rendement du colza est conditionné par sa bonne reprise de végétation au printemps, qui dépend en grande partie de son état de développement et de ses réserves avant l’hiver. Et avec LumiGEN, le développement du colza, il se voit !

Voici un essai traitement de semences dans le Bas-Rhin. Un semis le 5 septembre et une levée tardive à cause du manque de précipitations.

Sur la photo de gauche, on observe pour la modalité non traitée une levée hétérogène et une vigueur moins importante, que l’on voit nettement sur la photo de droite, avec de gauche à droite :

– Variété non traitée 1,
– Variété non traitée 2,
– LumiGEN Standard,
– Nouvelle formule A LumiGEN en test,
– Nouvelle formule B LumiGEN en test.

 

10 novembre 2020
Avec le denté farineux, le tank monte en lait

Le lycée agricole de Radinghem (62) a conduit un essai avec des corné-denté et des denté farineux pour leur atelier lait qui recherche la meilleure autonomie alimentaire et protéique possible. En 2019, 10 ha ont été semés donc 1 ha de denté-farineux. Le lycée a fait une transition progressive entre l’ensilage 2018 et l’ensilage 2019 tout au long du mois de novembre 2019. Le denté farineux a été positionné en fond de silo, de manière à ce que l’on puisse comparer la production laitière avec le corné-denté.

Comme le silo n’était fermé que depuis 2 mois, la production laitière a chuté. Mais cette baisse s’est maintenue même après le mois transition (donc 3 mois de fermentation) pour atteindre -2 L/vache/jour fin décembre. La courbe s’est par contre immédiatement redressée dès que la partie avec le denté farineux a été attaquée. Pour enfoncer le clou, l’ouverture du second silo de corné-denté a refait fait chuter la production laitière. Ce qui est inhabituel en février pour un silo stabilisé.

Le lycée de Radinghem a une conduite agro-écologique de son troupeau, ils complémentent peu, leur ration de base est donc plutôt pauvre en énergie. Le calcul de l’énergie disponible par hectare laissait donc présager un avantage pour le denté farineux.

 

4 novembre 2020
Gagnez du fourrage de meilleure qualité en diminuant les densités de semis

Pioneer a conduit dans deux fermes du réseau BTPL, en Haute-Marne et en Meurthe-et-Moselle, un essai portant sur les effets de la densité de semis sur les rendements et les valeurs alimentaires de plusieurs variétés de maïs fourrage.

L’objectif reste l’accompagnement des éleveurs pour :
– leur éviter de manquer de stock fourrager,
– caler des dates de récoltes qui prennent en compte les fortes températures d’août et septembre,
– maintenir l’efficience des rations lors du passage à un nouveau silo.

Les résultats ont montré :
– une augmentation du rendement moyen de 5% lorsque la densité était baissée, dans des environnements inférieurs à 10 T MS/ha. Cela correspond à l’équivalent d’un gain de 12,5 T MS pour une surface de 25 ha (100 € T MS) ou bien un gain économique de 1 250 €.
– une plus forte concentration de l’amidon dans la modalité à plus faible densité. Ce qui génère en fait un gain significatif de +380 kg/ha d’amidon.
– une augmentation de la valeur UF pour la plus faible densité. Car même si la dNDF est en baisse, la concentration de l’amidon augmente l’énergie (voir la vidéo).