Actualités

Actualités
nationales

11 septembre 2021
2 700 €/ha de chiffre d’affaire en Sem’Expert Dry

102 q/ha pour un maïs semé le 25 mars à 66 000 pieds/ha dans des sols à faible potentiel. Son objectif était de récolté à 15 % d’humidité la deuxième quinzaine de septembre. Mais il a eu l’opportunité de vendre à 270 €/t pour du maïs soudure ; il a récolté le 7 septembre à 26 % d’humidité. Un agriculteur ultra satisfait.

 

8 septembre 2021
68 à 74 t/ha en vert

C’est un gros tonnage en vert qui a été récolté pour cet essai du nouvel hybride tardif 100 % fourrage P0848 : 68 à 74 t/ha/. Sur les photos, on peut voir le très beau stay green du nouveau maïs denté farineux Pioneer. Jusqu’au bout, il a montré un excellent comportement, ce qui en fait un compagnon parfait pour P0725.

 

3 septembre 2021
Diminuer l’empreinte carbone d’un lait sans renoncer au maïs, c’est possible ?

Sans détériorer la qualité du lait ni la santé de la vache ? « Oui ! Avec la génétique denté farineux », ont répondu les ingénieurs de la ferme INRAE de Grignon.

Une série d’essais les comparant avec des cornés dentés a montré que les dentés farineux permettent de réduire l’impact environnemental de la production laitière en améliorant le bilan carbone : « pour une exploitation comparable à la ferme de Grignon (200 vaches laitières), choisir un maïs de type denté farineux plutôt que corné denté représente une économie d’un peu plus de 50 tonnes de carbone par an. » Cette économie s’explique par la réduction de concentrés achetés à l’extérieur de l’exploitation, car les maïs dentés farineux produisent plus d’énergie à l’hectare, grâce à leur amidon très digestible, et aussi plus de lait.

De plus, comme l’a montré une autre série d’essais concomitante, les rations avec le maïs denté farineux n’ont pas généré de sur-risque d’acidose. Ces rations semblent d’ailleurs meilleures pour le rumen que celles à base de cornés dentés : le rumen a passé 175 min en dessous du pH critique avec les rations à base de génétique denté farineux contre 260 min avec celles à base de génétique corné denté.

 


Peut-on réduire les émissions de gaz à effet de serre d’une vache ?

« Oui, avec des maïs dentés farineux », répondent également les ingénieurs de la ferme expérimentale de Grignon, qui ont aussi conduit des essais sur le sujet. Sur deux lots de vaches homogènes ayant reçu alternativement des rations contenant du maïs denté farineux et du maïs corné denté, les ingénieurs ont mesuré les émissions de gaz entérique. Le maïs denté farineux a réduit la production de méthane entérique de 4,7 %.

Pour les ingénieurs de Grignon, l’hypothèse la plus probable serait que l’apport plus important d’amidon digestible par les dentés farineux favorise la flore amylolitique au détriment de la flore butyrique. Ce qui provoque une meilleure dégradation des aliments et diminue la production de méthane.

Il existe également une autre méthode pour réduire les émissions de gaz à effet de serre émis par les vaches, développée par une société américaine. Un masque qui aspire et recycle les gaz. On vous laisse juger …

 

31 août 2021
Des inoculants adaptés à chacun de vos besoins.

La gamme Pioneer se compose de 5 inoculants pour vos ensilages de maïs. Par exemple, le 11C33 est l’inoculant le plus souple d’utilisation. Il permet une acidification forte et un anti-échauffement fort dès la fermeture du silo. La baisse du pH étant ultra rapide et le silo se stabilisant autour d’un pH de 4, vous pouvez envisager sereinement une ouverture du silo …dès le 7ème jour, au lieu de 3 semaines sans conservateur !

Le 11C33contient les bactéries hétérofermentaires Lactobacillus Buchneri ATCC PTA-2494. Elles produisent des substances qui ont une action anti-levures et anti-moisissures responsables des pertes de MS du fourrage en condition anaérobie (pas d’oxygène dans un silo). Le 11C33 est utilisable de 25% à 45% de MS pour de l’ensilage en plante entière.

Pour de plus amples informations sur les inoculants Pioneer, vous pouvez télécharger les livrets techniques et rapprochez-vous de votre référent local Pioneer.
11C3311CFT11CH411A4411B91

Il pourra également vous renseigner sur l’applicateur bas-volume SLV Pioneer, présenté dans la vidéo.

25 juin 2021
Allez les Bleus

Pioneer est avec les bleus pour cette seconde phase du championnat d’Europe (on l’était aussi pour la première 😁). D’ailleurs, en bon supporters, nos semences sont aux couleurs du maillot de l’équipe.

 

1 juin 2021
FIT Services à l’honneur dans le TechTour John Deere

Pour le TechTour 2021 de John Deere sur le semis de précision, Julien Saint-Laurent, Directeur Marketing de John Deere France, est venu rencontrer Frédéric Merly, agronome Pioneer, pour parler modulation, rentabilité et bien sûr, FIT Services.

Voici les trois premières minutes de la vidéo. Pour la vidéo complète, cliquez sur le bouton vert sous la vidéo.

Voir la vidéo TechTour en entier

29 mai 2021
Avec Alt€rna, profitez des cours historiquement hauts !

Les cours sont au plus haut depuis 2013 et de nombreuses cultures d’hiver devraient se récolter tôt. L’occasion pour vous d’aller chercher une marge additionnelle en implantant un maïs et/ou un tournesol en dérobé.

Pour cela, Pioneer développe depuis 13 ans Alt€rna. Une gamme d’hybrides spécifiquement sélectionnés pour faire tout leur cycle en jours descendants et un accompagnement regroupant un ensemble de conseils pour piloter la culture tout au long du cycle, de la préparation du lit de semences à la date de récolte en passant par la date de semis. Car il faut savoir qu’avec ces hybrides, un semis décalé d’un jour, c’est une récolte décalée de trois !

Cette année, c’est l’occasion de maximiser votre outil de production en cultivant 3 cultures en 2 ans. Grâce à la maîtrise des coûts et au pilotage des risques de l’accompagnement Alt€rna, vous pouvez dégager sur vos parcelles irrigables de 30 à 70 % de marge additionnelle. Regardez donc la simulation ci-dessous.

Pour en savoir plus, contactez votre référent local Pioneer.

 

13 mai 2021
LumiGEN Premium tient ses promesses

Début de nos visites d’essais LumiGEN Premium sur la région. Et LumiGEN Premium confirme aux différents comptages avec des moyennes de 3,4 % de pieds levés en plus et 43 % de petits pieds en moins par rapport aux témoins.

En plus d’une plus grande régularité dans la levée et d’un nombre de petits pieds moins important, on remarque facilement le développement racinaire significativement plus important pour la modalité LumiGEN Premium.

Sur les photos, la modalité LumiGEN Premium se trouve à droite. À gauche, le témoin de l’essai.

 

4 mai 2021
Essai P0692, comptages le 3 mai

Nous sommes allés compter les levées de notre essai d’Obenheim P0692 LumiGEN Premium vs P0692 LumiGEN Standard vs Concurrent que nous suivons depuis son semis le 3 mai.

Les trois hybrides ont été semés à 90 000 pieds/ha. Les levées des hybrides Pioneer sont très bonnes, 84 000 et 82 000 pieds/ha, respectivement pour le LumiGEN Premium et pour le LumiGEN Standard ; la levée du concurrent est de 76 000 pieds/ha.