Deux photos envoyées par des agriculteurs.

À gauche, P0725 AQUAmax semé le 3 avril dans une parcelle IPSH 1 à Chavanoz par Christophe Minjat. Christophe est en train de passer son deuxième tour d’eau.
À droite, un Sem’Expert Dry semé le 29 mars par Marie-Claude Roybet dans une parcelle non irriguée.

On remarque que les deux maïs sont trapus cette année, en raison d’un climat froid et peu poussant en début de cycle. Les maïs consacrent donc plutôt leur énergie à développer l’épi plutôt que la tige.