Pascal Arragon, exploitant à Colombier-Saugnieu, a déjà 3 campagnes de Sem’Expert Dry derrière lui. Plusieurs articles lui ont d’ailleurs été consacrés. Il a donc reconduit du Sem’Expert Dry. Semé à 76 000 pieds/ha le 27 mars, il en attendait 60 à 70 q/ha récoltés à 15 % d’humidité.

Mais cette année, il a préféré récolter plus tôt pour sécuriser sa récolte estimée à 100 q/ha et vendre au prix du maïs soudure. Résultat : 115 q/ha à 20 % humidité vendus à 215 €/t avec 506 €/ha de charges. Soit 1 966 €/ha de marge brute !

Une jolie persévérance dans le Sem’Expert Dry qui a vraiment payé cette année. Pascal a néanmoins remarqué qu’il aurait pu faire une meilleure marge s’il avait modulé les densités de semis. Il met donc la modulation au programme des semis 2022 !