Actualités

Actualités
de votre région

24 mai 2019
Un petit tour du côté des boulbènes

Une levée correcte pour les maïs protégés semés il y a deux mois dans les boulbènes de Rieumes (31). Que ce soient les variétés Sem’Expert Dry ou standards, on observe un joli stade 7-9 feuilles et un système racinaire bien installé.

 

4 mai 2019
Les semis précoces ont encore frappé

Un beau développement pour ce P1049 semé le 25 mars à 86 000 pieds/ha sur une parcelle d’alluvions IPSH 2 à Itzoges (32). L’agriculteur avait plutôt l’habitude de semer autour du 15 avril mais là encore, les avantages du pilotage Sem’Expert l’ont emporté après quelques échanges avec son agent Pioneer.

L’agriculteur est ravi car depuis cette date, il n’y a pas eu d’autre créneau pour semer dans ces boulbènes.

En savoir plus sur P1049

30 avril 2019
Sem’Expert Dry, le maïs le moins risqué

Gilles VK, agriculteur dans le Loiret, a été obligé de retourner une parcelle de colza. Seule solution pour préserver de la marge, faire un maïs.
Mais sa parcelle est très séchante et non irriguée. Il a donc choisi de faire du Sem’Expert Dry, « la manière de faire du maïs qui est la moins risquée« .

 

25 avril 2019
Nos références locales sont vraiment locales

Quand on dit que l’on a une solution pour chacune de vos parcelles, c’est vrai ! Car chez Pioneer, nous mettons un point d’honneur à tester les hybrides qui vous sont recommandés dans tous les environnements, du plus favorable au plus challengeant.

Ici par exemple, nous menons des essais dans les coteaux du Quercy, à proximité des belles plaines de Nègrepelisse où se concentrent beaucoup d’essais. Les coteaux alentours, majoritaires étant souvent les oubliés pour les références locales d’essais in situ.

 

19 avril 2019
Médaille d’argent aux Trophées des Culturales 2019

Corteva Agriscience, maison-mère de Pioneer, et Monosem ont été distingués par une médaille d’argent dans la catégorie innovation à l’échelle de l’exploitation.

Le projet primé est une nouvelle méthode de lutte contre les taupins qui associe un insecticide de biocontrôle Corteva avec l’avoine comme plante appât et le développement d’un prototype de semoir qui permet la double implantation maïs-avoine en simultané avec l’application de la solution de biocontrôle.

Ce concept « tout-en-un » constitue une alternative aux impasses techniques dues au retrait des néoticotinoïdes, valorise l’agroéquipement au service de l’agro-écologie et est utilisable en agriculture biologique.

Le maïs est semé par des éléments semeurs NG Plus 4 tandis que la plante appât (avoine) est implantée grâce au fertiliseur du semoir dont les enfouisseurs sont disposés dans l’inter-rang, ce qui permet d’implanter l’avoine plus profondément que le maïs. L’insecticide de biocontrôle est apporté par le microgranulateur Microsem.

 


Les plantes appâts pour protéger les maïs

La technique des plantes appâts est une méthode de lutte contre les taupins étudiée depuis peu. Concrètement, il s’agit de semer une plante compagne du maïs qui attirera les larves de taupins, diluant ainsi les attaques contre les semences de maïs. Un des avantages de cette méthode de lutte est qu’elle convient à une conduite en bio.

S’il existe plusieurs variantes de cette technique, Corteva, maison-mère de Pioneer, a choisi de se concentrer sur l’implantation simultanée du maïs et de l’avoine, la plante appât, tandis que le maïs est protégé par un insecticide de biocontrôle apporté simultanément. L’avoine est semé dans l’inter-rang – 100 kg/ha, une bonne densité – ce qui facilite sa destruction mécanique ou chimique.

Il demeure important que l’avoine soit détruit assez tôt pour éviter de concurrencer le maïs. Le stade 3-4 feuilles du maïs apparaît être un stade recommandable.

 

16 avril 2019
Les pioneers sont de sortie

Les semis Sem’Expert réalisés tôt cette année ont donné de belles levées et, comme le montre l’article suivant, sont déjà bien développés.

 


Semer tôt = des jeunes maïs costauds

Des Sem’Expert Dry semés entre le 25 février et le 5 mars sont plutôt bien partis comme le montrent les photos prises entre le 10 et le 12 avril. Les plantes sont déjà au stade 3/4 feuilles et les systèmes racinaires sont bien développés. Par exemple, les racines des maïs semés le 25 février atteignent déjà 12 cm.

 

15 avril 2019
Tout ! Vous saurez tout sur le Dry !

Avec cette discussion entre Alison et Thierry, Agriculteur d’aujourd’hui, le Sem’Expert Dry n’aura plus de secret pour vous.

Parcelles idéales, construction de la marge, accompagnement à la conduite du maïs, fertilisation, intérêts agronomiques de l’introduction d’une culture de printemps dans une rotation courte, intérêts mécaniques et prophylactiques d’un maïs qui se récolte très tôt, spécificité des semences et disponibilité en bio, … un film qui détaille Sem’Expert Dry dans toutes ses dimensions.

 

11 avril 2019
Premium préserve aussi le rendement waxy

De belles levées bien homogènes pour ce P0725E Premium semé le 24 mars en Armagnac.
Pour plus d’informations sur les semences waxy Premium, contactez votre agent Pioneer.

En savoir plus sur Premium